L'art culinaire à la cour d'Amédée VIII de Savoie : Maître Chiquart au service d’une politique

Le samedi 11 août 2018, Jean-Yves Sardella a évoqué une approche de la cuisine médiévale avec toute sa diversité, sa culture, devant un public passionné et très attentif. Vous trouverez, ci-dessous, de larges extraits de sa conférence. Pour clôturer la soirée, les membres des Amis du Prieuré et du Patrimoine avaient préparé une dégustation découverte de mets et boissons du 15ème siècle.
Nous avons ainsi pu découvrir la dodine au vert jus, la tarte bourbonnaise, le pâté médiéval, les doigts de fées, les biscuits au safran, les talmouses, le blanc-manger, le nougat noir, les oublies et la crème d’or, le taillis aux épices le tout arrosé d’hypocras et bochet. Ce fut une soirée très réussie.

Nous nous intéresserons plus particulièrement à la cour de Savoie et à sa « politique culinaire » avec Amiczo Chiquart.

Rendez-vous aux jardins

C’est près de 200 personnes qui sont venues visiter le jardin du Prieuré. Le temps était au beau fixe et c’est dans une bonne ambiance que s’est déroulée la journée.

L’association "Les Bourgeons du Lac" proposait un troc de plantes et de graines et des passionnés du jardins sont arrivés avec leurs plants à échanger. Nous avons pu, ainsi, découvrir des plants de tomates anciennes et bien d’autres variétés.

Les ateliers « rempotage » et « décorations de pots en terre » eurent un très beau succès auprès des enfants et de leurs parents.

Ce fut un plaisir de voir briller les yeux des enfants pendant qu’ils peignaient leur petit pot qu’ils ont pu emmener chez eux.

Un grand merci aux bénévoles qui ont œuvré pour que cette journée soit une réussite.

Et merci à tous ceux qui sont venus à notre rencontre et, à qui, nous donnons rendez-vous pour nos prochaines activités.


AG20181Assemblée Générale des Amis du Prieuré et du patrimoine le 8 mars 2018

Un après le décès d’Arlette Goujon, Présidente de l’Association, Dominique Curty, déjà Présidente de 2006 à 2012 et renommée en avril 2017, a ouvert ce jour l'Assemblée Générale Ordinaire, devant une quarantaine des membres de l’Association.

Rapport Moral

La Présidente rappelle les décès survenus cette dernière année de 3 membres de l’association (Messieurs Jean Suspène, Marcel Blanc et Bernard Forray) et présente ses condoléances aux familles. La Présidente se référant aux statuts rappelle les vocations de l’association en ce qui concerne l’animation, la préservation et le développement des patrimoines historique, culturel et environnemental. Elle remercie les douze membres du Conseil d’administration 2017 qui ont œuvré avec efficacité dans ce sens. Le Conseil d’administration réélu pour 2018 par l’Assemblée, reste identique à celui de 2017.

Elle conclut en remerciant les nombreux bénévoles qui ont permis par leur présence et leur travail que toutes les activités et manifestations aient pu être menées à bien.

Rapport Financier 2017

Jacqueline Vancleemputte, trésorière, commente le rapport financier 2017 vérifié par la Commissaire aux comptes. La gestion de l’association est saine, et le budget prévisionnel pour 2018 réalisable.

AG20182Rapport d’activités 2017

Edith Sardella, secrétaire, fait ensuite le bilan des activités et projets concrétisés durant l’année 2017. Particulièrement le voyage culturel à Grignan dans la Drome, avec les visites du Château de Mme de Grignan et de ses environs. Le vernissage de l’exposition Rétrospective de 40 ans d’existence de l’association, exposition dont la préparation a nécessité un rangement et classement salutaires de nos archives, ainsi qu’une collecte des souvenirs auprès des plus âgés d’entre nous.

Elle rappelle ensuite notre participation à plusieurs journées nationales sur les thèmes des Jardins et du Patrimoine. Elle cite ensuite les trois conférences données en fin d’année (De la grotte Chauvet en Ardèche à la Caverne du Pont d’Arc par M. Delannoy ; les recherches archéologiques sub-aquatiques dans le Lac du Bourget par Messieurs Rattaire et Dumas et Comment reconstituer les relations Hommes/Animaux ? et les principaux sites archéologiques dans les Alpes du Nord par M. Griggo archéozoologue.

Les trois conférences s’inscrivent dans le cadre du 13ème Salon des Minéraux et Fossiles et de l’exposition qui lui est associée: des Hommes et des Bêtes.

Projets adoptés pour 2018

  • Mise en place (effective depuis le 18/01/18) de quatre commissions inter-actives
  • Chargées d’élaborer et finaliser des projets sur les thèmes qui les intéressent.
  • Commission du Patrimoine historique et culturel ;
  • Commission du Patrimoine Naturel (Environnement et Jardins) ;
  • Commission des Minéraux ;
  • Commission ¨ Nourrissons notre Site Internet¨
  • Projet de voyage, déjà finalisé, en Ardèche avec visite de La Caverne du Pont d’Arc à Vallon, et des gorges de l’Ardèche.
  • Projet avec les scolaires d’une visite du Musée et d’une Mine aux Huretières courant Mai.
  • Projet d’installation, dans un but didactique pour les scolaires, d’un Hôtel à insectes conçu par un menuisier local.
  • Participation aux Journées Nationales qui nous seront proposées.
  • Recherche (en cours d’étude), de Festivités pour la Saint Vincent, le 11 août.
  • Pour le 4ème trimestre, recherche de conférenciers géologues, archéologues ou autres (thèmes déjà retenus ; le lac du bourget et la cuisine médiévale).
  • Pour les 8 et 9 décembre, 14ème Salon des Minéraux et Fossiles avec une exposition fantastique et qui n’a jamais été présentée nulle part, des squelettes grandeur nature de 2 dinosaures (T.Rex et Spinosaure ) de 15 et18 mètres de long en position de combat.

Après toutes ces délibérations studieuses et les questions diverses, mais néanmoins très intéressantes, la soirée s’est terminée dans d’amicales agapes.

 hotel insectes   affiche


 

Conférence de Jean-Jacques DELANNOY

Jeudi 23 novembre 2017 à 20 heures salle du Cinélac au Bourget du Lac a eu lieu une conférence proposée par notre association. Cette conférence débute les manifestations qui auront lieu les 9 / 10 décembre 2017 au 13ème salon des Minéraux et Fossiles de Savoie au Bourget du Lac.

La conférence avait pour titre : « De la grotte Chauvet Pont d’Arc à la Caverne du Pont d’Arc - Partager les premières images de l’Humanité. »

Le conférencier était Monsieur Jean-Jacques Delannoy Professeur à l’Université de Savoie Mont Blanc, Directeur au Laboratoire Edytem basé au Pôle Montagne à Technolac. M. Delannoy est aussi, membre de l’Equipe scientifique de la Grotte Chauvet en Ardèche. Cette équipe pluridisciplinaire composée d’une trentaine de spécialistes a été chargée de la conception puis de la réalisation de la Caverne du pont d’arc comme réplique de la grotte Chauvet. Les études et investigations à l’intérieur ne sont en effet pas terminées, de nouvelles techniques d’examen non destructives peuvent se développer et l’on peut espérer ainsi que des découvertes permettront de progresser un peu plus encore dans la connaissance des sociétés humaines qui ont fréquentés cette grotte.
La grotte découverte en 1994 est inscrite comme Bien Culturel sur la liste du Patrimoine mondial de l’UNESCO depuis juin 2014 et n’est plus accessible au public. La Caverne du pont d’Arc permet donc la visite d’une réplique quasi parfaite de la grotte. En un peu plus d’un an,1,5 million de visiteurs de tous pays ont pu s’émerveiller ainsi devant les premières, mais aussi les plus vieilles, images laissées par l’humanité. Des images de 36000 ans, les plus vieilles trouvées en Europe, deux fois plus anciennes que celles de Lascaux

M. Delannoy, pendant plus de deux heures a su captiver son auditoire. Nous l’avons suivi dans une promenade au travers de la grotte depuis son entrée, passée un peu sportivement, puis dans de grandes salles , et jusqu’au bout de boyaux étroits à comprendre les images laissées sur les parois, admirer les formes et silhouettes des animaux , l’utilisation du relief et des aspérités des parois pour suggérer les mouvements, les techniques de dessins et des couleurs, et percevoir quelques aspects de la culture et des mythes développés par ces premiers hommes, pour aboutir au fond de la grotte sur des œuvres picturales abouties qui vous laissent estomaqués
Des Homo sapiens, Aurignaciens venus d’Europe par petits groupes, se déplaçant au rythme des saisons en suivant les gibiers qu’ils chassaient et consommaient, ayant leurs armes leurs outils et leurs techniques de fabrication. Finalement des Hommes pas très éloignés et peu différents de nous ; mais des Hommes chez qui le sens et les facultés artistiques étaient surs et développés.

M. Delannoy nous a présenté en finale le bestiaire constitué par plus des 400 représentations animales trouvées dans la grotte. Mammouths laineux, lions et tigres, rhinocéros et surtout ’ours des cavernes qui constituent les animaux dangereux et à éviter. La chasse pour la nourriture étant plutôt pratiquée envers les chevaux, bisons, aurochs, rennes et cerfs mégacéros.
Beaucoup de questions ont été posées au conférencier, sur l’origine de la formation et sur les raisons de la parfaite conservation dans le temps de la grotte Chauvet, ainsi que sur les techniques modernes utilisées pour sa reproduction aussi fidèle dans la Caverne du Pont d’Arc.

Un verre de l’amitié a terminé heureusement cette soirée. Merci encore à M. Delannoy

Bibliographie :

Les Dossiers de l’Archéologie / Hors série n° 28 -Avril 2015 : La grotte Chauvet et la Caverne du Pont d’Arc
Editions Faton (www.faton.fr)