Sortie dans les Bauges

Après la période de confinement, les membres du Conseil d'Administration se sont retrouvés pour une journée découverte des Bauges.

Au village d’École, lieu de notre rendez-vous, visite de la boulangerie qui fabrique et propose un pain biologique (tout chaud) d’une qualité exceptionnelle.

Émotion, à l’écoute du récit de Jean Yves Sardella devant la stèle (qui se trouve près de l’église) et qui est dédiée aux onze résistants du village fusillés par les nazis en juin 1944. Certains d’entre eux étaient très jeunes !   

Nous grimpons ensuite jusqu’au beau village de la Compôte pour y découvrir son architecture traditionnelle, les maisons d’habitation s’étagent le long du Grand Nant, elles ont des balcons de bois et des escaliers en façade. Plus éloignées ce sont les granges hébergeant animaux et récoltes qui sont les plus remarquable avec leurs étonnants balcons suspendus en bois d’épicéa (nommés tavalants) destinés à abriter les fagots de petit bois pour le four à pain. Leurs portes monumentales articulées en plusieurs vantaux portent souvent une petite croix de bois, marquant l’attachement religieux des Baujus. Les granges ouvrent souvent sur des courettes pavées de galets (calades).

Du sommet du village on peut admirer la belle vallée glaciaire en auge et les nombreuses grangettes en bois de pin, disséminées dans de vastes prairies à faucher. 

Nous admirons ! Il y aurait encore mille choses à écrire sur nos émotions et nos étonnements   découverts dans ce beau massif des Bauges, nous nous proposons d’élaborer un livret illustré et de vous le rapporter.

Nous partons ensuite à la découverte du patrimoine rural et pastoral du hameau de Doucy en direction du   lieu-dit le « Cul du Bois » pour une promenade dans un jardin d’alpage aux plantes aromatiques variées, par chance à la floraison abondante et odorante d’un printemps précoce.

Après un dîner agréable (suivant les règles sanitaires récemment élargies) à l’Auberge d’Aillon le Jeune, visite très intéressante de la Chartreuse des Aillons, restaurée dans le respect de la culture rurale des Bauges. Son histoire depuis sa fondation au XIIe siècle est longue et passionnante. Notre déambulation dans les salles du rez de chaussée, nos visites des salles de l’étage donnant sur une galerie à balustres qui domine un jardin clos, furent   riches en découvertes et enseignements.

L’après-midi s’est agréablement terminée par une visite à la fruitière, achats et dégustation de Tomes des Bauges et autres fromages locaux.